La montée du porno BDSM dans notre culture

Le Bondage, Discipline, Sado-Masochisme où communément connu sous le sigle porno BDSM est le terme utilisé pour désigner les échanges sexuels qui font usage d’humiliation, de douleur et de contrainte. Dans la majorité des cas, il s’agit d’une mise en scène bien élaborée pour réaliser un ou les fantasmes des partisans. Situé en plein centre des pratiques sadomasochistes, le porno BDSM est fondé sur un contrat entre deux adultes consentants dans un but érogène. De nos jours, cette pratique est devenue une monnaie courante surtout pour ceux qui entretiennent des relations libres ou ouvertes et pour ceux qui veulent pimenter un peu leur vie sexuelle.

 

Les grandes évolutions BDSM

Si tout aulong des années 1990, le BDSM est qualifié comme étant une pratique underground, les choses ont pas mal évolué dans les années 2000. Mais, malgré ses changements, les pratiquants ne sortaient de l’ombre qu’à partir de l’année 2011 suite à la sortie du fameux « Cinquante nuance de Grey ». Il s’agit d’un des premiers livres érotiques de ce genre qui a été publié et qui a servi de déclic aux adeptes du porno BDSM. Le livre a su marier le DBSM à une romance folle d’où son succès qui s’est traduit par plusieurs millions de ventes. Le livre se résume à quelques clichés qui ont été normalisés par des pratiques sexuelles que l’on trouve rarement sur les sites pornos BDSM. Comme pour la majorité des cas, les scénarios sont tous presque patriarcaux. C’est toujours la femme qui est soumise à l’homme et très rarement l’inverse.

La société actuelle est le BDSM

La société et sa culture influencent-elles le BDSM où est-ce que c’est le porno BDSM qui influence notre société et notre culture avec ? Ils sont actuellement en train de remodeler les normes dans le BDSM tout comme dans le reste du monde. C’est-à-dire que dans une soirée « Munch » (une soirée où se réunissent les pratiquants et tous ceux qui s’y intéressent) par exemple, on tourne autour de ces normes au moins une bonne demi-heure. Parfois même, des soirées entières ont été consacrées aux règles, au consentement, au mot d’arrêt et parfois même ironiquement à la non-violence. Le respect entre les deux contractants les rend un peu tatillons dans leur pratique, ce qui se traduit par plus de plaisir. Il y a beaucoup de parlotte en se référant à l’actualité et le respect de la société mais cela n’empêche pas les ouvertures vers quelques dérapages. Alors, on peut dire que oui, la société actuelle influence le porno BDSM et vice-versa n’empêche que le SM a toujours reproduit la société en se moquant d’elle. Il est donc naturel qui la parodie en mettant des normes un peu partout.